Normes CASA pour les feux d'obstacles (Australie)

Partie 139 (Aerodromes) Manual of Standards 2019, Australie CASA (2020) réglemente les types d'éclairage d'obstacles, les emplacements appliqués, les caractéristiques et la facilité d'entretien. Il fournit une directive rigoureuse aux propriétaires / constructeurs de structures de grande hauteur, en termes de sélection et de déploiement de feux d'obstacles de faible intensité / moyenne intensité / haute intensité pour les tours, les grues, les bâtiments, les éoliennes, les cheminées, etc.

CHAPITRE 9
Division 4 Éclairage d'obstacles

9.27 Obcmsengines et structures artificiels


(1) Sous réserve du paragraphe (2), pour une piste destinée à être utilisée la nuit, les obcmsengines ou structures artificiels suivants sont des obstacles dangereux et doivent être munis d'un éclairage d'obstacles:
a) un obcmsengine ou une structure qui s'étend au-dessus de la surface de montée au décollage à moins de 3 000 m du bord intérieur de la surface de montée au décollage;
(b) un obcmsengine ou une structure qui s'étend au-dessus de la surface d'approche ou de transition à moins de 3 000 m du bord intérieur de la surface d'approche;
(c) un obcmsengine ou une structure qui s'étend au-dessus des surfaces horizontales intérieures, coniques ou extérieures applicables;
(d) un obcmsengine ou une structure qui s'étend au-dessus de la surface d'évaluation d'obstacles d'un T-VASIS ou d'un PAPI;
e) un obcmsengine ou une structure à proximité d'une voie de circulation, d'une voie de circulation à aire de trafic ou d'un taxilane, qui présente un danger pour les aéronefs utilisant la voie de circulation, la voie de circulation à aire de trafic ou le taxilane, sauf que les feux d'obstacles ne doivent pas être installés sur des feux au sol surélevés ou des MAGS .
(2) Pour l'alinéa (1) e):
au voisinage des moyens dans le plan 5%:
a) partant latéralement du bord de la section nivelée de la bande de voie de circulation ou du bord de la partie nivelée de la bande de piste; et
b) dont l'origine est au niveau du sol au bord de la partie nivelée de la piste ou de la bande de voie de circulation.
(3) Malgré le paragraphe (1), la CASA peut déterminer par écrit, à la suite d'une évaluation, qu'un obstacle dangereux peut rester éteint parce qu'il est:
(a) protégé par un autre obcmsengine ou structure déjà éclairé; ou
b) ne présente pas de danger significatif pour la sécurité aérienne.
(4) Malgré le paragraphe (1), la CASA peut déterminer par écrit, à la suite d'une évaluation:
a) qu'un obcmsengine ou une structure sur l'aérodrome ou à proximité immédiate de celui-ci constitue un obstacle dangereux; et
b) le cas échéant, quel éclairage est nécessaire pour cet obstacle dangereux.
Remarque Les propriétaires de bâtiments ou de structures de grande hauteur dont le sommet est en dessous des surfaces de limitation d'obstacles, ou qui est à moins de 100 m au-dessus du niveau du sol, peuvent, de leur propre gré, fournir un éclairage d'obstacle pour indiquer la présence de tels bâtiments ou structures la nuit. Pour assurer la cohérence, éviter toute confusion pour les pilotes et promouvoir les intérêts de la sécurité à la fois dans les airs et au sol, un tel balisage lumineux devrait être conforme aux normes spécifiées dans la présente MOS.
(5) L'éclairage d'obstacles peut être utilisé pendant la journée au lieu du marquage d'obstacles.
(6) Le balisage lumineux d'obstacles doit fonctionner pendant les heures d'obscurité à moins qu'il ne se trouve à l'intérieur des limites de l'aérodrome et qu'il soit activé par un PAL.


9.28 Obstacles naturels

Remarque Les obstacles naturels tels que le terrain et la végétation sont normalement étendus. S'ils enfreignent un OLS, le besoin d'éclairage d'obstacles sera évalué par CASA au cas par cas.
Si la CASA le demande par écrit, un éclairage d'obstacles doit être prévu pour les obstacles naturels qui enfreignent un OLS comme suit:
a) si l'obstacle naturel est situé dans la zone d'approche - la partie de l'obstacle à l'intérieur de la zone d'approche doit être éclairée de la même manière que les obcmsengines ou structures artificiels;
(b) si l'obstacle naturel est situé à l'extérieur de la zone d'approche, les éléments les plus hauts et les éléments saillants de l'obstacle naturel doivent être équipés d'un éclairage d'obstacle.


9.29 Obstacles artificiels temporaires

De nuit ou par mauvaise visibilité, les obstacles artificiels dangereux temporaires dans la zone d'approche ou sur l'aire de mouvement doivent être éclairés:
(a) avec des feux d'obstacles rouges; et
(b) de sorte que les feux indiquent clairement la hauteur, les extrémités et l'étendue de l'obstacle.


9.30 Types d'éclairage d'obstacles et leur utilisation

(1) Les types de feux d'obstacles suivants doivent être utilisés, conformément à la présente MOS, pour éclairer les obstacles dangereux:
(a) de faible intensité;
(b) intensité moyenne;
(c) de haute intensité;
(d) une combinaison d'intensité faible, moyenne ou élevée.
(2) Feux d'obstacle à faible intensité:
(a) sont des feux rouges fixes; et
b) doit être utilisé sur des obcmsengines ou des structures non extensifs dont la hauteur au-dessus du sol environnant est inférieure à 45 m.
(3) Les feux d'obstacles à intensité moyenne doivent être:
a) feux blancs clignotants; ou
(b) feux rouges clignotants; ou
(c) feux rouges fixes.
Remarque CASA recommande l'utilisation de feux d'obstacles rouges clignotants à intensité moyenne.
(4) Des feux d'obstacles de moyenne intensité doivent être utilisés si:
(a) l'obcmsengine ou la structure est extensif; ou
b) le sommet de l'obcmsengine ou de la structure est à au moins 45 m mais pas à plus de 150 m au-dessus du sol environnant; ou
(c) L'ACSA détermine par écrit qu'un avertissement précoce aux pilotes de la présence de l'obcmsengine ou de la structure est souhaitable dans l'intérêt de la sécurité aérienne.
Remarque Par exemple, un groupe d'arbres ou de bâtiments est considéré comme un obcmsengine étendu.
(5) Pour le paragraphe (4), des feux d'obstacles de faible intensité et de moyenne intensité peuvent être utilisés en combinaison.
(6) Feux d'obstacle à haute intensité:
a) doit être utilisé sur des obcmsengines ou des structures dont la hauteur dépasse 150 m; et
(b) doivent être des lumières blanches clignotantes.
(7) Malgré l'alinéa (6) b), un feu rouge clignotant d'intensité moyenne peut être utilisé si nécessaire pour éviter un impact environnemental négatif sur la communauté locale.


9.31 Emplacement des feux d'obstacles

(1) Cette section s'applique à tout obstacle dangereux qui doit être équipé d'un éclairage d'obstacle, comme illustré dans les figures 9.31 (1) -1, 9.31 (1) -2, 9.31 (1) -3 et 9.31 (1) -4.
Remarque Pour les obcmsengines ou les structures qui doivent être équipés d'un éclairage d'obstacles, voir les sections 9.27, 9.28 et 9.29.
(2) Les feux d'obstacles doivent être situés:
(a) aussi près que possible du sommet de l'obcmsengine ou de la structure; et
(b) en nombre et selon des dispositions telles que les feux indiquent clairement au moins les points ou les bords de l'obcmsengine ou de la structure les plus hauts au-dessus de la surface de limitation d'obstacles.
(3) Sous réserve du paragraphe (4), pour les obcmsengines ou structures suivants:
(a) une structure au sommet de laquelle un accessoire est fixé, par exemple un paratonnerre, un drapeau, une antenne ou une antenne;
(b) une structure au niveau ou près du sommet de laquelle une substance contaminante est émise, par exemple de la fumée, du gaz ou des fumées;
les feux supérieurs doivent être placés aussi près du sommet de la structure que cela permet de minimiser la probabilité d'obstruction visuelle due:
(c) la saisie; ou
(d) les émissions.
Remarque Normalement, les feux doivent être situés entre 1,5 m et 3 m du haut de la structure.
(4) Si un accessoire, par exemple, un paratonnerre, un drapeau, une antenne ou une antenne, sur une structure en forme de tour (y compris une antenne):
a) s'étend à plus de 12 m au-dessus de la structure; et
b) est tel qu'il est impossible de fixer un feu d'obstacle à haute intensité au sommet de l'accessoire;
alors le feu d'obstacle à haute intensité doit être fixé au point le plus élevé possible de l'appartenance.
(5) Pour ce qui suit:
a) un obcmsengine ou une structure extensifs;
(b) un groupe d'obcmsengines ou de structures rapprochés;
les feux d’obstacles doivent être placés en nombre et dans des dispositions telles que les feux d’obstacle indiquent clairement au moins:
(c) les points ou arêtes de l'obcmsengine ou de la structure les plus hauts au-dessus de la surface de limitation d'obstacles; et
(d) la définition générale et l'étendue de l'obcmsengine ou de la structure; et
(e) si 2 arêtes ou plus sont à la même hauteur - l'arête la plus proche du seuil de piste.
(6) Pour le paragraphe (5):
a) si des feux de faible intensité sont utilisés - les feux doivent être espacés à des intervalles longitudinaux ne dépassant pas 45 m; et
b) si des feux de moyenne intensité sont utilisés:
i) les feux doivent être espacés à des intervalles longitudinaux ne dépassant pas 900 m; et
(ii) au moins 3 feux doivent être affichés comme une ligne de feux, horizontalement sur le côté d'un obcmsengine ou d'une structure étendue qui est le plus proche du seuil de piste.
(7) Le blindage de la composante descendante de l'éclairage d'obstacle est autorisé et, s'il est utilisé, doit être tel que:
a) pas plus de 5% de l'intensité lumineuse nominale sont émis à 5 degrés ou en dessous de l'horizontale; et
(b) aucune lumière n'est émise à 10 degrés ou en dessous de l'horizontale.
(8) Sous réserve du paragraphe (9), pour les éoliennes installées dans un parc éolien, les feux d'obstacles à intensité moyenne doivent:
a) marquer le point le plus élevé atteint par les lames rotatives; et
b) être fourni sur un nombre suffisant d'éoliennes individuelles pour indiquer la définition générale et l'étendue du parc éolien, mais de telle sorte que les intervalles entre les éoliennes allumées ne dépassent pas 900 m; et
(c) tous être synchronisés pour clignoter simultanément; et
(d) être vu sous tous les angles en azimut.
Remarque Ceci permet d'éviter la protection contre la lumière d'obstacle par les pales rotatives d'une éolienne et peut nécessiter l'installation de plus d'un feu d'obstacle.
(9) S'il est physiquement impossible d'allumer les pales rotatives d'une éolienne:
a) les feux d'obstacles doivent être placés sur le dessus du boîtier du générateur; et
b) une note doit être publiée dans l'AIP-ERSA indiquant que les feux d'obstacles ne sont pas à la position la plus élevée sur les éoliennes.
(10) Si le sommet d'un obcmsengine ou d'une structure est à plus de 45 m au-dessus:
a) le terrain environnant (niveau du sol); ou
(b) le sommet du plus haut bâtiment voisin (niveau du bâtiment);
alors les lumières supérieures doivent être des lumières d'intensité moyenne, et les lumières supplémentaires de faible intensité doivent être:
(c) fournis à des niveaux inférieurs pour indiquer la hauteur totale de la structure; et version autorisée F2020C00797 enregistrée le 04/09/2020
d) espacées aussi régulièrement que possible entre les feux supérieurs et le niveau du sol ou du bâtiment, mais pas de manière à dépasser 45 m entre les feux.
(11) Si des feux d'obstacles à haute intensité sont utilisés:
a) sur un obcmsengine ou une structure qui n'est pas une tour supportant des fils ou des câbles - l'espacement entre les feux ne doit pas dépasser 105 m; et
b) sur un obcmsengine ou une structure qui est une tour supportant des fils ou des câbles - les feux doivent être situés sur la tour comme suit:
(i) au sommet de la tour;
(ii) au point de la tour qui est le niveau le plus bas de la caténaire des fils ou câbles;
(iii) à peu près à mi-chemin entre les 2 niveaux visés aux sous-alinéas (i) et (ii).
Remarque Dans certains cas, le paragraphe (b) peut exiger que les lumières du bas et du milieu soient situées hors de la tour sur des supports autonomes.
(12) Pour le paragraphe (11):
a) le nombre et la disposition des feux à chaque niveau mentionnés aux sous-alinéas (11) b) (i), (ii) et (iii) doivent être tels que l'obcmsengine ou la structure soit indiqué sous chaque angle d'azimut; et
(b) si une lumière devait être protégée dans n'importe quelle direction par un obcmsengine ou une structure adjacente, la lumière ainsi protégée peut être omise, à condition que les lumières supplémentaires soient utilisées comme il est nécessaire pour conserver la définition générale de l'obcmsengine ou de la structure.

Éclairage typique des grands obstacles dangereux
Figure 9.31 (1) -1 Éclairage typique des grands obstacles dangereux (illustre les choses).
Éclairage typique d'un groupe d'obstacles dangereux
Figure 9.31 (1) -2 Éclairage typique d'un groupe d'obstacles dangereux (illustre les choses).
Graphique 9.31 1 3
Figure 9.31 (1) -3 Éclairage typique d'obstacles dangereux s'étendant horizontalement (illustre les choses).
Graphique 9.31 1 4
Figure 9.31 (1) -4 Éclairage typique des tours et des grands obstacles dangereux (illustre les choses).

9.32 Caractéristiques des feux d'obstacles à faible intensité

(1) Les feux d'obstacles à faible intensité doivent présenter les éléments suivants:
(a) feux fixes rouges;
(b) un faisceau horizontal qui se traduit par une couverture de 360 degrés autour de l'obstacle;
(c) une intensité minimale de 100 candelas (cd);
(d) un étalement vertical du faisceau (jusqu'à 50% d'intensité de crête) de 10 degrés;
(e) une distribution verticale avec 50 cd minimum à +6 degrés et +10 degrés au-dessus de l'horizontale;
f) au moins 10 cd à tous les angles d'élévation compris entre –3 degrés et +90 degrés au-dessus de l'horizontale.
Remarque L'exigence d'intensité du paragraphe c) peut être satisfaite à l'aide d'un luminaire à deux corps. L'ACAE recommande que les luminaires à deux corps, s'ils sont utilisés, soient orientés de manière à montrer la surface éclairée maximale vers la direction prédominante ou plus critique de l'approche de l'aéronef.
(2) Pour indiquer ce qui suit:
a) obstacles sur la voie de circulation;
(b) les zones inutilisables de l'aire de mouvement;
les feux d'obstacle à faible intensité doivent avoir une intensité de crête d'au moins 10 cd.


9.33 Caractéristiques des feux d'obstacles de moyenne intensité

(1) Les feux d'obstacles de moyenne intensité doivent:
(a) être visible dans toutes les directions en azimut; et
(b) s'il clignote - avoir une fréquence de flash comprise entre 20 et 60 éclairs par minute.
(2) L'intensité effective de crête des feux d'obstacle de moyenne intensité doit être de 2000 ± 25% cd avec une distribution verticale comme suit:
a) pour la propagation verticale du faisceau - un minimum de 3 degrés;
(b) à une élévation de -1 degré - un minimum de 50% de la valeur de tolérance inférieure de l'intensité de crête;
(c) à une élévation de 0 degré - un minimum de 100% de la valeur de tolérance inférieure de l'intensité de crête.
(3) Pour le paragraphe (2), l'étalement vertical du faisceau signifie l'angle entre 2 directions dans un plan pour lequel l'intensité est égale à 50% de la valeur de tolérance inférieure de l'intensité de crête.
(4) Si, au lieu du marquage d'obstacles, un feu blanc clignotant est utilisé pendant la journée pour indiquer des obstacles temporaires à proximité d'un aérodrome, l'intensité effective de crête du feu doit être portée à 20000 ± 25% cd lorsque la luminance d'arrière-plan est de 50 cd / m² ou plus.

9.34 Caractéristiques des feux d'obstacles à haute intensité

(1) Les feux d'obstacle à haute intensité sont des feux blancs clignotants.
(2) L'intensité effective d'un feu d'obstacle à haute intensité situé sur un obcmsengine ou une structure, autre qu'une tour supportant des fils ou des câbles aériens, doit varier en fonction de la luminance de fond comme suit:
a) 200 000 ± 25% cd d'intensité effective à une luminance de fond supérieure à 500 cd / m²;
(b) une intensité effective de 20 000 ± 25% cd à une luminance de fond comprise entre 50 et 500 cd / m²;
(c) 2 000 ± 25% cd d'intensité effective à une luminance de fond inférieure à 50 cd / m².
(3) L'intensité effective d'un feu d'obstacle à haute intensité situé sur une tour supportant des fils ou des câbles aériens doit varier en fonction de la luminance de fond comme suit:
a) 100 000 ± 25% cd d'intensité effective à une luminance de fond supérieure à 500 cd / m²;
(b) une intensité effective de 20 000 ± 25% cd à une luminance de fond comprise entre 50 et 500 cd / m²;
(c) 2 000 ± 25% cd d'intensité effective à une luminance de fond inférieure à 50 cd / m².
(4) Les feux d'obstacles à haute intensité situés sur un obcmsengine ou une structure, autre qu'une tour supportant des fils ou des câbles aériens, doivent clignoter simultanément à une fréquence comprise entre 40 et 60 éclairs par minute.
(5) Les feux d'obstacles à haute intensité situés sur une tour supportant des fils ou des câbles aériens doivent clignoter:
(a) séquentiellement dans un cycle comme suit: d'abord le feu du milieu, ensuite le feu du haut, et enfin le feu du bas; et
(b) avec une fréquence de cycle de 40 à 60 éclairs par minute; et
(c) dans un cycle - de sorte que l'intervalle entre les éclairs de chacun des feux mentionnés dans une rangée de la colonne 1 du tableau 9.34 (5) soit aussi proche que possible de la proportion du temps de cycle mentionnée dans la même rangée dans colonne 2.

Intervalle de flash entreProportion du temps de cycle
lumière du milieu et du haut1/13
lumière supérieure et inférieure2/13
lumière du bas et du milieu10/13
Tableau 9.34 (5) Taux de clignotement des feux d'obstacle à haute intensité. Provenant de 'Chapitre 9 - Aides visuelles fournies par la division d'éclairage d'aérodrome 4 - Balisage lumineux d'obstacles, partie 139 (aérodromes) Manuel des normes 2019'par CASA 2020, Partie 139 (Aerodromes) Manual of Standards 2019, p. 257. Copyright 2020 par le gouvernement australien CASA.


(6) Sauf indication contraire écrite de CASA, les angles de réglage de l'installation pour les feux d'obstacle à haute intensité doivent être conformes au tableau 9.34 (6) de sorte que pour un feu d'obstacle à une hauteur mentionnée dans une rangée de la colonne 1, l'angle du pic du faisceau lumineux au-dessus de l'horizontale est la valeur mentionnée dans la même ligne dans la colonne 2.

Hauteur de la lumière au-dessus du terrainAngle du sommet du faisceau au-dessus de l'horizontale
plus de 151 m0 °
122 m à 151 m1 °
92 m à 122 m2 °
moins de 92 m3 °
Tableau 9.34 (6) Angles de réglage de l'installation d'éclairage à haute intensité. Provenant de 'Chapitre 9 - Aides visuelles fournies par la division d'éclairage d'aérodrome 4 - Balisage lumineux d'obstacles, partie 139 (aérodromes) Manuel des normes 2019'par CASA 2020, Partie 139 (Aerodromes) Manual of Standards 2019, p. 257. Copyright 2020 par le gouvernement australien CASA.

9.35 Éclairage par projection d'obstacles dangereux

Remarque Lorsque l'installation de feux d'obstacles conformément à la présente MOS n'est pas possible ou n'est pas souhaitable pour des raisons esthétiques ou autres, l'éclairage des obstacles peut être une alternative appropriée. Cependant, l'éclairage des projecteurs peut présenter un danger pour les pilotes et un processus d'examen et d'accusé de réception est nécessaire (voir le paragraphe 9.35 (1)). En général, l'éclairage par projecteur ne convient pas si:
(a) la structure est squelettique, car une surface ou un revêtement sensiblement solide avec des propriétés de réflectance satisfaisantes est nécessaire; ou
(b) il y a un éclairage de fond de haut niveau.
(1) Les projecteurs peuvent être utilisés pour un obstacle dangereux au lieu de feux d'obstacles, mais seulement si la CASA approuve par écrit la réception de l'exploitant d'aérodrome expliquant pourquoi l'installation de feux d'obstacles n'est pas possible ou n'est pas souhaitable pour des raisons esthétiques ou autres.
(2) Si un éclairage par projecteur est utilisé:
a) la couleur doit être blanche; et
b) l'éclairage de l'obcmsengine ou de la structure doit:
(i) couvrir toutes les directions d'azimut sur toute la partie de hauteur de l'obcmsengine ou de la structure qui doit être éclairé; et
(ii) être uniforme autour des circonférences de l'obcmsengine ou de la structure.
(3) Pour le paragraphe (2), le niveau minimal de luminance doit être de 5 cd / m² en tout point.
Remarque Sur la base d'un facteur de réflectance de 50% pour la peinture blanche, cela nécessiterait un éclairement d'au moins 10 lux. Pour le béton avec un facteur de réflectance typique de 40%, l'éclairement requis serait d'au moins 12,5 lux. Les matériaux avec des facteurs de réflectance inférieurs à 30% sont peu susceptibles de convenir à l'éclairage par projecteur.
(4) Pour le paragraphe (2):
a) chaque raccord de projecteur doit être situé uniformément autour de l'obcmsengine ou de la structure, à au plus 120 degrés de tout équipement de projecteur adjacent; et
(b) à chaque emplacement:
(i) il doit y avoir au moins 2 luminaires pour projecteurs; et
(ii) chaque luminaire doit être sur un circuit séparé et capable de continuer à fonctionner suite au dysfonctionnement d'un autre feu.

9.36 Fonctionnement des feux d'obstacles

(1) Pour les feux d'obstacles situés dans l'OLS d'un aérodrome, l'exploitant d'aérodrome doit établir un programme de surveillance de l'état de fonctionnement des feux d'obstacles qui comprend les éléments suivants:
a) pour les aérodromes avec des opérations régulières de transport aérien international pendant les heures de nuit - observation des feux d'obstacles au moins une fois toutes les 24 heures, ou toute période plus longue que la CASA approuve par écrit sur la base de l'évaluation de sécurité écrite de l'exploitant d'aérodrome ;
b) pour les aérodromes avec des opérations régulières de transport aérien intérieur pendant les heures de nuit - observation des feux d'obstacles au moins une fois toutes les 48 heures, ou toute période plus longue que la CASA approuve par écrit sur la base de l'évaluation écrite de la sécurité de l'exploitant d'aérodrome ;
c) pour les aérodromes autres que ceux mentionnés aux paragraphes a) et b) - l'observation des feux d'obstacle au moins une fois tous les 7 jours;
d) si un feu d'obstacle d'intensité moyenne ou élevée n'est pas facilement observable pour le paragraphe a), b) ou c):
(i) une procédure pour garantir que le feu est surveillé conformément à la période de surveillance pertinente spécifiée au paragraphe (a), (b) ou (c), ou à toute période plus longue que la CASA approuve par écrit sur la base de l'exploitant d'aérodrome évaluation écrite de la sécurité; ou
(ii) dans un aérodrome occupé par du personnel d'aérodrome - l'installation d'un indicateur automatique de panne de lumière à surveiller par le personnel.
(2) Pour un obstacle dangereux situé dans l'OLS de l'aérodrome, s'il y a une panne de lumière d'obstacle, l'exploitant d'aérodrome doit:
(a) demander immédiatement au bureau NOTAM d'informer les pilotes des détails de la panne; et
(b) dès que possible, se mettre en rapport avec le propriétaire du feu d'obstacle afin que la panne soit réparée le plus rapidement possible; et
c) si le feu d'obstacle est déterminé par écrit par la CASA comme étant essentiel pour la sécurité aérienne:
(i) signaler immédiatement la panne à tout aéronef qui manœuvre ou est sur le point de manœuvrer sur une piste touchée; et
(ii) fermer immédiatement la piste ou fermer l'aérodrome, selon le cas, jusqu'à ce que la panne soit réparée; et
(iii) informer CASA dès que possible de la panne.
Remarque Pour la CASA déterminant qu'un feu d'obstacle est essentiel pour la sécurité aérienne, voir le paragraphe 7.19 (1).
(3) Le manuel d'aérodrome de l'exploitant d'aérodrome doit comprendre les éléments suivants:
a) les détails et les procédures du programme de surveillance de l'état de fonctionnement des feux d'obstacles;
(b) les procédures à suivre en cas de panne de lumière d'obstacle;
c) des détails sur les éléments suivants:
(i) toute approbation CASA en vertu des alinéas (1) (a), (1) (b) ou (1) (d);
(ii) toute détermination CASA mentionnée à l'alinéa (2) c).

Référence

Direction des normes de vol, Division des opérations nationales et des normes, Autorité de la sécurité de l'aviation civile 2020, Partie 139 (Aérodromes) Manuel des normes 2019, Gouvernement australien, Autorité de la sécurité de l'aviation civile, Canberra, viewed 04 October 2020, < https://www.legislation.gov.au/Details/F2020C00797>.

Table des matières