Normes CAA du Royaume-Uni pour les feux d'obstacles

UK CAP168 Licensing of Aerodromes réglemente les caractéristiques des feux d'obstacles des types de faible, moyenne et haute intensité et comment installer les trois types de feux d'obstacles sur les niveaux intermédiaires supérieurs des aérodromes et des structures hautes.

Éclairage d'obstacles

4.101 Les feux d'obstacles devraient être utilisés pour indiquer l'existence d'obcmsengines qui doivent être éclairés comme suit:

  1. Des feux d'obstacles rouges fixes de faible intensité devraient être utilisés sur des obstacles de moins de 45 m de haut, sauf que des feux rouges fixes d'intensité moyenne devraient être utilisés pour éclairer des obstacles tels qu'une structure allongée, un obstacle dans la zone extérieure de l'approche ou un terrain surélevé adjacent à le circuit d'aérodrome. Il existe deux types de feux d'obstacles à faible intensité pour les obstacles fixes:
    Groupe A et Groupe B (voir tableau 6A.1).
    a) Des feux du groupe A de faible intensité devraient être utilisés pour les obstacles sur l'aire de mouvement où les feux du groupe B peuvent provoquer un éblouissement.
    b) Les feux du groupe B de faible intensité devraient être utilisés loin de l'aire de mouvement ou dans les zones de l'aire de mouvement avec des niveaux d'éclairement de fond élevés.
  2. Des feux d'obstacles fixes rouges d'intensité moyenne devraient être utilisés sur les obstacles entre 45 m et moins de 150 m de hauteur.
  3. Des feux d'obstacles rouges fixes d'intensité moyenne devraient être utilisés pour indiquer la présence de:
    a) un obstacle si sa hauteur est de 150 m ou plus; ou
    b) une tour supportant des fils aériens, des câbles, etc. de toute hauteur lorsqu'une étude aéronautique indique que ces feux sont essentiels pour la reconnaissance de la présence de l'obstacle.
    4.102 Cependant, lorsqu'une étude aéronautique menée par la CAA conclut qu'une plus grande visibilité de l'obstacle grâce à l'utilisation d'une spécification plus élevée
    la lumière est requise, l'utilisation d'un feu d'obstacle blanc clignotant à haute intensité sera envisagée par l'AAC.
    4.103 La combinaison de feux d'obstacles blancs et rouges ne devrait pas être utilisée en même temps pour éclairer un obstacle.

Emplacement des feux d'obstacles (figure 4.18)

4.104 La lumière supérieure

  1. Sauf dans le cas d'une cheminée ou d'une autre structure similaire, une ou plusieurs lumières doivent être situées en haut de l'obstacle. Les feux devraient être disposés de manière à indiquer les points ou bords les plus élevés de l'obstacle par rapport à la surface de limitation d'obstacles. Si deux arêtes ou plus ont la même hauteur, l'arête la plus proche de la trajectoire de vol doit être éclairée. Sur les côtés faisant face à des groupes d'obstacles, les feux peuvent être omis avec l'approbation de la CAA, et le groupe traité comme un obstacle solide.
  2. Dans le cas d'une cheminée ou d'une autre structure similaire, le feu supérieur doit être placé entre 1,5 m et 3,0 m sous le haut afin de réduire les effets de décoloration ou de corrosion des gaz d'échappement.
  3. Dans le cas d'une tour haubanée ou d'une antenne où il n'est pas possible de localiser un feu d'obstacle sur le dessus en raison du poids de l'équipement impliqué, un tel feu doit être situé au point le plus élevé possible acceptable pour l'AAC.
  4. Dans le cas d'une éolienne, des feux d'obstacles devraient être installés sur le point le plus élevé de la nacelle de manière à offrir une vue dégagée aux aéronefs approchant de n'importe quelle direction.
Figure4.18
Figure 4.18 Éclairage des obcmsengines

Feux intermédiaires

4.105 Lorsque le sommet d'un obstacle est à plus de 45 m au-dessus du niveau du sol environnant, des feux supplémentaires devraient être prévus aux niveaux intermédiaires. Ces feux supplémentaires doivent être aussi espacés que possible entre le feu supérieur et le niveau du sol, comme suit:

  1. lorsque des feux d'obstacles de faible ou moyenne intensité sont utilisés, l'espacement ne doit pas dépasser 52 m;
  2. si une étude aéronautique le juge nécessaire, l'espacement des feux d'obstacles blancs clignotants à haute intensité sur un obstacle autre qu'une tour supportant des câbles ou des fils aériens ne doit pas dépasser 105 m;
  3. lorsque des feux d'obstacles sont utilisés sur une tour supportant des fils ou des câbles aériens (figure 4.19) ils doivent être situés à trois niveaux:
    a) au sommet de la tour;
    b) sur la tour au niveau le plus bas de la caténaire des fils ou câbles; et
    c) à peu près à mi-chemin entre ces deux niveaux.
  4. à chaque niveau, les feux doivent être disposés de manière à assurer une couverture complète en azimut.
Figure 4.19 Example of intermediate lighting
Figure 4.19 Exemple d'éclairage intermédiaire

Éclairage des parties inutilisables de la zone de mouvement

4.106 Les parties inutilisables de l'aire de mouvement d'un aérodrome utilisé de nuit devraient être éclairées comme suit:

  1. pour délimiter les zones dangereuses, les lumières devraient être espacées d'au plus 7,5 m;
  2. pour fermer les sections inutilisables de pistes ou de voies de circulation, les feux devraient être espacés d'au plus 3 m.
    Remarque: Le balisage lumineux normal de la piste et de la voie de circulation dans la zone hors service devrait être supprimé.

4.107 Un feu utilisé pour marquer les parties inutilisables de l'aire de mouvement devrait consister en un feu rouge fixe d'intensité suffisante pour assurer la visibilité, compte tenu des feux adjacents et du niveau général d'éclairement par rapport auquel il serait normalement vu. Il doit avoir une intensité minimale d'au moins 10 cd.

Éclairage des véhicules

4.108 La responsabilité du marquage et de l'éclairage des véhicules utilisés sur l'aire de mouvement doit être déterminée entre le titulaire du permis et les conducteurs des véhicules. Les titulaires de permis doivent s'assurer que les véhicules sur l'aire de mouvement sont éclairés et / ou marqués selon les besoins, quel que soit leur propriétaire.
4.109 La spécification des feux d'obstacles jaunes clignotants pour véhicules est donnée au chapitre 6, appendice A, tableau 6A.1. L'éclairage stroboscopique est inacceptable. Feux d'obstacles pour
Seuls les véhicules «Suivez-moi» doivent avoir les caractéristiques décrites à la figure 6A 19.
4.110 Les feux spécifiés devraient être montés au point le plus élevé du véhicule moteur.
4.111 Le point le plus élevé des remorques devrait être équipé de feux rouges fixes d'au moins 10 cd.
4.112 Les feux d'obstacles des véhicules devraient être allumés chaque fois que les véhicules se trouvent dans l'aire de mouvement; cependant, le nombre de véhicules affichant des
les feux devraient être limités au minimum opérationnel.
4.113 Les ambulances d'aérodrome, les engins d'incendie et de sauvetage devraient, en outre, porter des feux clignotants bleus à utiliser lors de l'exécution de tâches d'urgence.
4.114 Dans les conditions où des véhicules de secours qui ne sont normalement pas basés sur un aérodrome sont appelés à l'assistance, des feux bleus clignotants, le cas échéant, devraient être utilisés dans l'aire de mouvement.


Caractéristiques d'éclairage (voir chapitre 6, annexe A, tableau 6A.1)

Feux d'obstacle à faible intensité

4.115 Sur les obstacles fixes, les feux de faible intensité devraient être rouges fixes et omnidirectionnels.

Feux d'obstacles d'intensité moyenne

4.116 Les feux d'obstacles d'intensité moyenne devraient être des feux rouges fixes.

Feux d'obstacles à haute intensité

4.117 Les feux d'obstacles à haute intensité devraient être des feux blancs clignotants.

Remplacement des lampes

4.118 Les lampes hors d'usage doivent être remplacées dès que possible et en tout état de cause dans les 24 heures. Le remplacement périodique de toutes les lampes est recommandé - la durée de vie active étant considérée comme 80% de la durée de vie nominale de la lampe. Lorsqu'une telle maintenance préventive ne peut être organisée, les lampes au tungstène peuvent être sous-alimentées sur une tension jusqu'à un minimum de 90% de tension nominale, à condition que la puissance spécifiée puisse être atteinte. Cette procédure devrait augmenter la durée de vie de la lampe à environ 400% de la durée de vie nominale de la lampe. Lorsque cette procédure est utilisée, un remplacement préventif doit être effectué après l'intervalle augmenté. Les exigences relatives au changement périodique des lampes peuvent toutefois être modifiées ou supprimées lorsque des équipements ayant des performances acceptables et une durée de vie prouvée sont utilisés.
Remarque: une action NOTAM doit être prise pour promulguer des pannes de service.

Périodes d'éclairage de l'éclairage d'obstacles

4.119 Les feux d'obstacles blancs clignotants à haute intensité devraient être allumés en tout temps pendant la journée et la nuit.
4.120 Les feux d'obstacles rouges de moyenne et basse intensité doivent être allumés:

  1. sur et à côté d'un aérodrome de 30 minutes avant le coucher du soleil à 30 minutes après le lever du soleil pendant les heures de disponibilité notifiées dans l'AIP britannique ou par NOTAM;
  2. sur les obstacles en route de 30 minutes avant le coucher du soleil à 30 minutes après le lever du soleil. Si la commutation présente des problèmes, ces voyants peuvent rester allumés en permanence.

Tableau 6A.1 Caractéristiques des feux d'obstacles et des feux au sol aéronautiques de faible intensité

Système d'éclairage
(objectif
du luminaire)
CouleurHorizontal
propagation du faisceau
Verticale
propagation du faisceau
Le minimum
réglage
intensité
(candelas)
Élévation
projection
angle
(degrés)
Remarques
Approche de faible intensitérougeOmnidirectionnel+5 à +8
0 à +15
200
50
Piste basse intensité
bord
blancOmnidirectionnel± 42004.0Raccords surélevés
Piste basse intensité
bord (batterie)
blancOmnidirectionnel± 4 à ± 8
+8 à +8
50
10
4.0Raccords surélevés portables
Faible intensité
seuil
vertOmnidirectionnel± 41004.0Raccords surélevés
Faible intensité
seuil (batterie)
vertOmnidirectionnel± 4404.0Raccords surélevés portables
Piste basse intensité
fin
rougeOmnidirectionnel± 41004.0Raccords surélevés
Piste basse intensité
fin (batterie)
rougeOmnidirectionnel± 4184.0Raccords surélevés portables
Bord de voie de circulationBleuOmnidirectionnel0 à 6
6 à 75
2
0.2
3.5
StopwayrougeOmnidirectionnel
± 6,5
0 à +15100
Feux de garde de pisteJauneOmnidirectionnel
± 15
0 à +1520030 à 60 cycles par minute avec périodes
de la suppression de la lumière et de l'éclairage
égal et opposé dans chaque cas
Obstacle de faible intensité
(groupe A)
rougeOmnidirectionnel0 à +3010Stable
Obstacle de faible intensité
(groupe B)
rougeOmnidirectionnel+5 à +8
0 à +15
200
50
Stable
Obstacle du véhiculeJaune360º± 10º
(note 1)
40Vitesse de flash 60 à 90 minutes.
Intensité maximale à ne pas dépasser
400 Cd
Intensité moyenne
obstacle
rougeOmnidirectionnel± 4º2000 ± 20%Stable
Obstacle à haute intensitéblanc120º3200 000 jours
20 000 crépuscule
2000 nuit
040 clignotements par minute (notes 2, 3, 4)
Tableau 6A.1 Caractéristiques des feux d'obstacles

Remarques:

  1. L'exigence de couverture pour les véhicules «suivez-moi» uniquement est illustrée à la figure 6A.21.
  2. Lorsqu'un feu d'obstacle intermédiaire à haute intensité est installé, l'angle devrait être de 3 ° pour un feu de moins de 92 m agl,
    2 ° pour un feu entre 92 m et 122 m agl, et 1o pour un feu entre 122 m et 151 m agl.
  3. Si plus d'un éclairage est installé, les feux doivent clignoter simultanément.
  4. Les voyants doivent clignoter séquentiellement s'ils indiquent des fils ou des câbles aériens.

Référence

Autorité de l'aviation civile britannique 2019, CAP 168: Octroi de licences d'aérodromes, Safety Regulation Group, London, viewed 04 October 2020, viewed 24 October 2020, < http://publicapps.caa.co.uk/docs/33/CAP%20168%20Issue11_Licensing%20of%20Aerodromes%2013032019.pdf>.

Table des matières